Insomnie et grossesse ? 4 remèdes naturels à explorer !

Pendant la grossesse, le corps de la femme est en proie à de nombreux changements et subit pas mal de transformations. On voit se manifester des troubles comme l’insomnie, notamment durant le premier et le troisième trimestre de grossesse. En effet, selon une étude, entre 44% et 64% des femmes enceintes ont du mal à trouver le sommeil. Quelles en sont les principales raisons ? Autrement dit, pourquoi le sommeil est -il perturbé durant la grossesse ? Et comment y remédier ? On vous donne quelques pistes pour apaiser la future maman et l’aider à dormir sereinement !

Insomnie chez la femme enceinte : quelles en sont les causes ?

L’insomnie touche plus de la moitié des femmes enceintes ? Les raisons qui l’expliquent sont diverses.


Durant le premier trimestre, cette difficulté à trouver le sommeil peut être due au stress ou à l’anxiété ressentie généralement après l’annonce d’une grossesse. Les modifications hormonales peuvent aussi en être la cause, spécifiquement la forte sécrétion d’œstrogène et de progestérone. Le corps subit quelques transformations qui peuvent bouleverser certaines fonctions de l’organisme. Plus la grossesse évolue, plus les changements hormonaux et psychologiques viennent troubler le sommeil.


Au deuxième trimestre de grossesse, les insomnies s’atténuent dans la plupart des cas.


Mais lors du troisième trimestre, elles deviennent plus intenses et se manifestent régulièrement.

Insomnie et femmes enceintes

Plusieurs facteurs peuvent les déclencher, entre autres :

  • Les crampes,
  • L’envie incessante d’uriner,
  • Les mouvements du fœtus qui se révèlent de plus en plus vigoureux,
  • Une mauvaise position dans le lit,
  • Les douleurs articulaires,
  • Les reflux gastro-œsophagiens qui produisent des remontées acides vers l’œsophage et la gorge,
  • Le syndrome des jambes sans repos,
  • Les difficultés à respirer provoquées par le poids de l’abdomen.

On peut aussi ajouter l’angoisse, voire l’inquiétude liée à l’accouchement et à ce que cela implique en termes de responsabilité vis à vis du futur bébé.

4 solutions naturelles pour retrouver un sommeil paisible pendant la grossesse

On enregistrerait 44% de femmes souffrant d’insomnie au cours du premier trimestre, 46% pendant le deuxième trimestre et 64% lors du troisième trimestre.

Et ce trouble du sommeil n’est pas sans danger pour la future mère. Les problèmes d’insomnie peuvent, en effet, favoriser les maladies comme le diabète gestationnel, l’hypertension ou provoquer une césarienne ou un accouchement prématuré.

C’est pourquoi il est très important de veiller à la qualité de son sommeil lorsqu’on est enceinte. Et pour ce faire, on peut se tourner vers des solutions naturelles comme :

1. L’homéopathie

Remède naturel insomnie

Les remèdes homéopathiques sont très souvent indiqués pour éloigner les insomnies pendant la grossesse. Sans danger pour la future maman, ils réduisent le stress et favorisent l’endormissement.

En fonction du type d’insomnie concerné, le praticien vous prescrit le traitement homéopathique adapté :

  • Passiflora incarnata 5CH (5 granules 2 fois par jour) pour retrouver le sommeil.
  • Coffea cruda 9 CH (3 granules au coucher) pour celles qui ont du mal à s’endormir à cause d’une excitation.
  • Gelsemium 15 CH (5 granules le soir) indiqué en cas d’angoisse ou de trac d’anticipation.

2. Les plantes

Aubépine, remède naturels contre l'insomnie

Certaines plantes sont déconseillées chez la femme enceinte mais il en existe qui lui permettent d’avoir une très bonne nuit de sommeil lorsqu’elles sont consommées sous formes de tisanes.

Il s’agit de la passiflore, de l’aubépine, de la fleur d’oranger, de la verveine, du tilleul et de la camomille romaine.

Comment s’en servir comme remède ? Faites bouillir une tasse d’eau, ajoutez-y un mélange à part égale de fleurs d’oranger, d’aubépine et de passiflore (2 cuillères à café). Laissez infuser 5 minutes et filtrez. Prenez une tasse après le dîner avant de vous mettre au lit.

Cependant, par mesure de précaution, demandez l’avis de votre sage-femme avant d’appliquer ce remède.

3. Faire de l’exercice

Femme enceinte en train de faire du yoga

Le sport aide à lutter contre l’insomnie durant la grossesse mais à condition qu’on choisisse une activité qui réunit à la fois relaxation et effort physique comme le yoga prénatal. C’est un sport qui renforce la souplesse et la tonicité des muscles tout en soulageant les douleurs lombaires.

Un peu de marche ferait aussi du bien à la future maman.

Toutefois, ne pratiquez pas votre activité physique juste avant le coucher, sinon cela n’aura aucun effet sur votre trouble de sommeil. L’heure indiquée est le matin.

4. La sonothérapie ou le massage aux bols tibétains

Bols chantants

Saviez-vous que certaines femmes enceintes font appel au massage sonore pour se détendre ? Un choix très judicieux quand on sait que la sonothérapie insomnie et hypnose est l’une des disciplines qui aident à mieux se relaxer, à évacuer le stress et surtout à lâcher prise. Ce qui est très efficace pour libérer son esprit et être dans les conditions pour s’offrir une bonne nuit de sommeil.

Elle s’appuie sur les vibrations et les sons émis par des instruments comme les bols tibétains et qui vous plongent dans un état de profonde relaxation. En stimulant les nerfs et en agissant sur les points de tension, ces vibrations font circuler les énergies, de telle sorte à harmoniser le corps et l’esprit.

Chasser l’insomnie chez la femme enceinte : Quelques astuces pour passer une bonne nuit de sommeil !

Au premier trimestre de la grossesse, essayez de maintenir un rythme régulier de sommeil en vous levant et en vous couchant à des heures fixes.

Une étude menée à l’université de la Californie à San Francisco (UCSF a révélé que, chez les femmes qui dormaient moins de six heures par nuit, le risque de subir une césarienne est plus élevé que chez les autres. Voici une excellente raison de se coucher plus tôt.

S’offrir un moment de détente ou de relaxation ( massage, exercices de respiration ou de méditation) au moment du coucher est vivement recommandé car l’une des principales causes de l’insomnie pendant la grossesse est l’anxiété ou le stress.

Découvrez votre méditation contre l’insomnie grossesse – une hypnose musicale avec des bols tibétains pour en finir avec les douleurs et la fatigue.

En vous allongeant, mettez-vous sur le côté gauche pour faciliter la circulation du sang des jambes vers le cœur. C’est une position qui non seulement permet de dormir plus confortablement mais empêche également d’avoir des crampes.

Vous pouvez aussi glisser un oreiller ou un coussin entre vos cuisses en laissant reposer votre ventre dessus ou couchez-vous de trois-quarts sur le ventre, avec une jambe repliée.

Mangez sainement, de préférence, des plats légers les soirs.

Femme enceinte et alimentation

Éteignez votre smartphone ou tablette lorsque vous vous apprêtez à vous endormir car la lumière bleue qu’ils projettent empêche la production de mélatonine par l’organisme et c’est justement cette hormone qui favorise l’endormissement.

Limitez les siestes surtout tardives (après 16h) parce que c’est une habitude qui nuit à la qualité de votre sommeil. Si vous devez impérativement faire une sieste, optez pour les micro-siestes de moins de 20 minutes et toujours avant 16h.

Si ces astuces ne vous aident toujours pas à dormir paisiblement durant votre grossesse, discutez-en avec votre gynécologue pour qu’il vous indique une meilleure solution car pour mener sa grossesse à terme dans de bonnes conditions, la future maman a besoin de bien dormir.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous pour les mises à jour

My Newsletter